Livret De Messe

LA SAINTE FAMILLE

Année C (Saint Luc)

26 Décembre 2021

IL EST NÉ LE DIVIN ENFANT !

ENTRÉE         F 56

IL EST NÉ LE DIVIN ENFANT,

JOUEZ HAUTBOIS, RÉSONNEZ MUSETTES !

IL EST NÉ LE DIVIN ENFANT,

CHANTONS TOUS SON AVÈNEMENT !

1. Depuis plus de quatre mille ans, nous le promettaient les prophètes, depuis plus de quatre mille ans, nous attendions cet heureux temps. R/

2. Une étable est son logement, un peu de paille est sa couchette, une étable est son logement, pour un Dieu quel abaissement. R/

3. Ô Jésus, ô roi tout-puissant, tout petit enfant que vous êtes, ô Jésus, ô roi tout-puissant, régnez sur nous entièrement.R/

RÉPARATION PÉNITENTIELLE

KYRIE, CHRISTE, KYRIE ELEISON !

GLORIA de Lourdes     AL 189

GLORIA ! GLORIA ! IN EXCELSIS DEO ! (BIS)

1. Paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons, nous, t’adorons. Nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire. Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. R/

2. Seigneur, Fils unique, Jésus-Christ. Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père. Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous. Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière. Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. R/

3. Car toi seul es Saint, Toi seul es Seigneur, Toi seul es le Très-Haut, Jésus-Christ, avec le Saint-Esprit, dans la gloire de Dieu le Père, Amen ! R/

LECTURE du premier livre de Samuel (1, 20-22, 24-28)

Elcana s’unit à Anne sa femme, et le Seigneur se souvint d’elle. Anne conçut et, le temps venu, elle enfanta un fils ; elle lui donna le nom de Samuel (c’est-à-dire : Dieu exauce) car, disait-elle, « Je l’ai demandé au Seigneur ». Elcana, son mari, monta au sanctuaire avec toute sa famille pour offrir au Seigneur le sacrifice annuel et s’acquitter du vœu pour la naissance de l’enfant. Mais Anne n’y monta pas. Elle dit à son mari : « Quand l’enfant sera sevré, je l’emmènerai : il sera présenté au Seigneur, et il restera là pour toujours ».

Lorsque Samuel fut sevré, Anne, sa mère, le conduisit à la maison du Seigneur, à Silo ; l’enfant était encore tout jeune. Anne avait pris avec elle un taureau de trois ans, un sac de farine et une outre de vin. On offrit le taureau en sacrifice, et on amena l’enfant au prêtre Éli. Anne lui dit alors : « Écoute-moi, mon seigneur, je t’en prie ! Aussi vrai que tu es vivant, je suis cette femme qui se tenait ici près de toi pour prier le Seigneur. C’est pour obtenir cet enfant que je priais, et le Seigneur me l’a donné en réponse à ma demande. À mon tour je le donne au Seigneur pour qu’il en dispose. Il demeurera à la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie ». Alors ils se prosternèrent devant le Seigneur.

PSAUME  83      (J.P. Lécot)

HEUREUX LES HABITANTS DE TA MAISON, SEIGNEUR !

De quel amour sont aimées tes demeures,

Seigneur, Dieu de l’univers.

Mon âme s’épuise à désirer les parvis du    Seigneur ;

Mon cœur et ma chair sont un cri vers le Dieu vivant ! R/

Heureux les habitants de ta maison :

Ils pourront te chanter encore !

Heureux les hommes dont tu es la force :

Des chemins s’ouvrent dans leur cœur ! R/

 

Seigneur, Dieu de l’univers, entends ma prière ;

Écoute, Dieu de Jacob.

Dieu, vois notre bouclier,

Regarde le visage de ton messie. R/

LECTURE de la première lettre de Saint-Jean (3, 1-2,21-24)

Bien-aimés, voyez quel grand amour nous a donné le Père pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas : c’est qu’il n’a pas connu Dieu. Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté. Nous le savons : quand cela sera manifesté, nous lui serons semblables car nous le verrons tel qu’il est.

Bien-aimés, si notre cœur ne nous accuse pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. Quoi que nous demandions à Dieu, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements, et que nous faisons ce qui est agréable à ses yeux. Or, voici son commandement : mettre notre foi dans le nom de son Fils Jésus Christ, et nous aimer les uns les autres comme il nous l’a commandé. Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et voilà comment nous reconnaissons qu’il demeure en nous, puisqu’il nous a donné part à son Esprit.

ALLELUIA     U 13-96

GLOIRE À JÉSUS L’EMMANUEL,

ALLELUIA ! ALLELUIA !

PRINCE DE PAIX DANS BETHLÉEM, ALLELUIA ! ALLELUIA !

ÉVANGILE de Jésus Christ selon saint Luc (2, 41-52)

Chaque année, les parents de Jésus se rendaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Quand il eut douze ans, ils montèrent en pèlerinage suivant la coutume. À la fin de la fête, comme ils s’en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents. Pensant qu’il était dans le convoi des pèlerins, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances. Ne le trouvant pas, ils retournèrent à Jérusalem, en continuant à le chercher.

C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions, et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses. En le voyant, ses parents furent frappés d’étonnement, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme ton père et moi, nous avons souffert en te cherchant ! » Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ?

Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait. Il descendit avec eux pour se rendre à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son cœur tous ces événements. Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

PROFESSION DE FOI  

Symbole des Apôtres

PRIÈRE UNIVERSELLE

SUR LA TERRE DES HOMMES, FAIS BRILLER, SEIGNEUR, TON AMOUR.

SANCTUS        A 180

DIEU SAINT, DIEU GRAND, DIEU IMMORTEL, DIEU NOTRE PÈRE, DIEU VIVANT, TA GLOIRE EMPLIT LA TERRE. (BIS)

Alléluia ! Béni soit Celui qui vient au nom du Père : Jésus-Christ, Sauveur du monde !

 

ANAMNÈSE     AMAZING GRACE !

Gloire à Toi qui étais mort, gloire à Toi Jésus !

Gloire à Toi qui es vivant, gloire à Toi !

Gloire à Toi ressuscité viens revivre en nous.

Aujourd’hui et jusqu’au dernier jour.

 

DOXOLOGIE    C 13-18

AMEN ! AMEN ! GLOIRE ET LOUANGE À NOTRE DIEU ! (BIS)

 

NOTRE PÈRE                  Proclamé

AGNEAU DE DIEU       EDIT 14-76

SEIGNEUR, EMMANUEL,

TU VIENS PARMI NOUS !

SEIGNEUR EMMANUEL,

TU VIENS, C'EST NOËL !

 

COMMUNION      D 54-07

TABLE DRESSÉE SUR NOS CHEMINS, PAIN PARTAGÉ POUR NOTRE VIE !

HEUREUX LES INVITÉS AU REPAS DU SEIGNEUR,

HEUREUX LES INVITÉS AU REPAS DE L’AMOUR !

1. Tu es le pain de tout espoir, pain qui fait vivre tous les hommes ! Tu es le pain de tout espoir, Christ, lumière dans nos nuits !

 

2. Tu es le pain d’humanité, pain qui relève tous les hommes ! Tu es le pain d’humanité, Christ, lumière pour nos pas !

 

3. Tu es le pain de chaque jour, pain qui rassemble tous les hommes ! Tu es le pain de chaque jour, Christ lumière dans nos vies !

 

ENVOI            IEV 19-17

2-Dans l’angoisse et les périls, le doute, quand la nuit du désespoir te recouvre. Si devant la gravité de tes fautes la pensée du jugement te tourmente : 

REGARDE L’ÉTOILE, INVOQUE MARIE,

SI TU LA SUIS, TU NE CRAINS RIEN !

REGARDE L’ÉTOILE, INVOQUE MARIE,

ELLE TE CONDUIT SUR LE CHEMIN !

4-Elle se lève sur la mer, elle éclaire, son éclat et ses rayons illuminent. Sa lumière resplendit sur la terre, dans les cieux et jusqu’au fond des abîmes. R/

Coda : Si tu la suis, tu ne dévies pas, si tu la pries, tu ne faiblis pas. Tu ne crains rien, elle est avec toi, et jusqu’au port, elle te guidera.