Livret De Messe

4ème DIMANCHE DE CARÊME

Année B (Saint Marc)

14 Mars 2021

VENIR À LA LUMIÈRE ?

ENTRÉE         K 230

1. Debout resplendis, car voici ta lumière et sur toi la gloire du Seigneur. (bis)

Lève les yeux et regarde au loin que ton cœur tressaille d’allégresse. Voici tes fils qui reviennent vers toi et tes filles portées sur la hanche.

JÉRUSALEM, JÉRUSALEM,

QUITTE TA ROBE DE TRISTESSE.

JÉRUSALEM, JÉRUSALEM,

CHANTE ET DANSE POUR TON DIEU.

2. Toutes les nations marcheront vers ta lumière, et les rois à ta clarté naissante. (bis)

De nombreux troupeaux de chameaux te couvriront, les trésors des mers afflueront vers toi, Ils viendront d’Epha, de Saba, de Qédar, faisant monter vers Dieu ta louange. R/

 

PRÉPARATION PÉNITENTIELLE

KYRIE ELEISON, KYRIE ELEISON.

CHRISTE ELEISON, CHRISTE ELEISON.

KYRIE ELEISON, KYRIE ELEISON.

 

LECTURE du deuxième livre des Chroniques (36, 14-16.19-23) En ces jours-là, tous les chefs des prêtres et du peuple multipliaient les infidélités, en imitant toutes les abominations des nations païennes et ils profanaient la Maison que le Seigneur avait consacrée à Jérusalem. Le Seigneur, le Dieu de leurs pères, sans attendre et sans se lasser, leur envoyait des messagers, car il avait pitié de son peuple et de sa Demeure. Mais eux tournaient en dérision les envoyés de Dieu, méprisaient ses paroles et se moquaient de ses prophètes ; finalement, il n’y eut plus de remède à la fureur grandissante du Seigneur contre son peuple.

Les Babyloniens brûlèrent la Maison de Dieu, détruisirent le rempart de Jérusalem, incendièrent tous ses palais et réduisirent à rien tous leurs objets précieux. Nabuchodonosor déporta à Babylone ceux qui avaient échappé au massacre ; ils devinrent les esclaves du roi et de ses fils jusqu’au temps de la domination des Perses. Ainsi s’accomplit la parole du Seigneur proclamée par Jérémie : La terre sera dévastée et elle se reposera durant 70 ans, jusqu’à ce qu’elle ait compensé par ce repos tous les sabbats profanés.

Or, la première année du règne de Cyrus, roi de Perse, pour que soit accomplie la parole du Seigneur proclamée par Jérémie, le Seigneur inspira Cyrus, roi de Perse. Et celui-ci fit publier dans tout son royaume – et même consigner par écrit – : « Ainsi parle Cyrus, roi de Perse : Le Seigneur, le Dieu du ciel, m’a donné tous les royaumes de la terre et il m’a chargé de lui bâtir une maison à Jérusalem, en Juda. Quiconque parmi vous fait partie de son peuple, que le Seigneur son Dieu soit avec lui et qu’il monte à Jérusalem ! »

 

PSAUME 136

QUE MA LANGUE S’ATTACHE À MON PALAIS, SI JE PERDS TON SOUVENIR!

Au bord des fleuves de Babylone nous étions assis et nous pleurions,

Nous souvenant de Sion ;

Aux saules des alentours

Nous avions pendu nos harpes. R/

 

C’est là que nos vainqueurs nous demandèrent des chansons,

Et nos bourreaux, des airs joyeux :

«Chantez-nous, disaient-ils,

Quelque chant de Sion.» R/

 

Comment chanterions-nous un chant du Seigneur

Sur une terre étrangère ?

Si je t’oublie, Jérusalem,

Que ma main droite m’oublie ! R/

Je veux que ma langue s’attache à mon palais

Si je perds ton souvenir,

Si je n’élève Jérusalem

Au sommet de ma joie. R/

LECTURE de la lettre de saint Paul apôtre aux Éphésiens (2, 4-10)

Frères, Dieu est riche en miséricorde ; à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions des morts par suite de nos fautes, il nous a donné la vie avec le Christ : c’est bien par grâce que vous êtes sauvés. Avec lui, il nous a ressuscités et il nous a fait siéger aux cieux, dans le Christ Jésus. Il a voulu ainsi montrer, au long des âges futurs, la richesse surabondante de sa grâce, par sa bonté pour nous dans le Christ Jésus.

C’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, et par le moyen de la foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Cela ne vient pas des actes : personne ne peut en tirer orgueil. C’est Dieu qui nous a faits, il nous a créés dans le Christ Jésus, en vue de la réalisation d’œuvres bonnes qu’il a préparées d’avance pour que nous les pratiquions.

 

ACCLAMATION        A 7

GLOIRE AU CHRIST,

LUMIÈRE ÉTERNELLE DU DIEU VIVANT.

GLOIRE À TOI, SEIGNEUR.

 

ÉVANGILE de Jésus Christ selon saint Jean (3, 14-21)

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Celui qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, 

de peur que ses œuvres ne soient dénoncées ; mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, pour qu’il soit manifeste que ses œuvres ont été accomplies en union avec Dieu. »

 

PROFESSION DE FOI

symbole de Nicée-Constantinople

Célébrant : Je crois en un seul Dieu,

Assemblée : le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :

Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Engendré, non pas créé, de même nature que le Père ; et par lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ;

Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie et s'est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce-Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père.

Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils ;

Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir. AMEN.

 

PRIÈRE UNIVERSELLE

SÛRS DE TON AMOUR ET FORTS DE NOTRE FOI, SEIGNEUR, NOUS TE PRIONS.

 

SANCTUS

Le ciel et la terre chantent sans fin, L’éternelle gloire du Dieu trois fois Saint.

Hosanna Hosanna chantons sans fin, Hosanna Hosanna le Dieu trois fois Saint.

La terre entière et ses habitants

Et les étoiles dans le firmament,

Tout ce qui vit au plus profond des mers Chantent la gloire du Dieu de l’univers. R/

 

ANAMNÈSE       E 515

Nous proclamons ta mort, Seigneur ressuscité. Et nous attendons que tu viennes !

 

DOXOLOGIE      AMEN !

 

NOTRE PÈRE       Proclamé

 

AGNEAU DE DIEU      AL 145

Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde.

Prends pitié de nous Seigneur.

Prends pitié de nous Seigneur. (BIS)

DONNE-NOUS LA PAIX !

 

COMMUNION     MP 82-2

1. Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi, fils de la terre ?

Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?

Qui donc est Dieu, si démuni, si grand, si vulnérable ? Qui donc est Dieu…

2. Qui donc est Dieu, pour se lier d'amour à part égale ? Qui donc est Dieu…

Qui donc est Dieu, s'il faut pour le trouver un cœur de pauvre ? Qui donc est Dieu…

4. Qui donc est Dieu, que nul ne peut aimer s'il n'aime l'homme ? Qui donc est Dieu…

Qui donc est Dieu, qu'on peut si fort blesser en blessant l'homme ? Qui donc.est Dieu…

8. Qui donc est Dieu, pour être notre pain à chaque cène ? Qui donc est Dieu…

Qui donc est Dieu, pour appeler nos corps jusqu'à sa gloire ? Qui donc est Dieu…

9. Qui donc est Dieu, l’Amour est-il son nom et son visage ? Qui donc est Dieu…

Qui donc est Dieu, qui fait de nous ses fils à son image ? Qui donc est Dieu…

 

ENVOI          HY 53

1. Par la Croix du Fils de Dieu, signe levé qui rassemble les nations.

Par le corps de Jésus-Christ dans nos prisons innocent et torturé,

Sur les terres désolées, terres d’exil, sans printemps, sans amandier,

FAIS PARAÎTRE TON JOUR

ET LE TEMPS DE TA GRÂCE,

FAIS PARAÎTRE TON JOUR,

QUE L'HOMME SOIT SAUVÉ.

3. Par la croix du Serviteur, porche royal où s’avancent les pécheurs,

Par le corps de Jésus Christ, nu, outragé sous le rire des bourreaux,

Sur les foules sans berger et sans espoir qui ne vont qu’à perdre cœur, R/

4. Par la croix de l’Homme Dieu, arbre béni où s’abritent les oiseaux,

Par le corps de Jésus Christ recrucifié dans nos guerres sans pardon,

Sur les peuples de la nuit et du brouillard que la haine a décimés, R/