Livret De Messe

FÊTE   DE L'ASSMPTION

15 AOÛT 2022

MARIE  :  LA PREMIÈRE  EN  CHEMIN ...

ENTRÉE     V 44-58

NOUS TE SALUONS, Ô TOI,  NOTRE DAME, MARIE VIERGE SAINTE QUE DRAPE LE SOLEIL, COURONNÉE D’ÉTOILES, LA LUNE EST SOUS TES PAS, EN TOI NOUS EST DONNÉE L’AURORE DU SALUT.

1. Marie, Ève nouvelle et joie de ton Seigneur tu as donné naissance à Jésus le Sauveur. Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin. Guide-nous en chemin, étoile du matin. R/

2. Tu es restée fidèle, mère au pied de la croix. Soutiens notre espérance et garde notre foi. Du coté de ton fils, tu as puisé pour nous, l’eau et le sang versés qui sauvent du péché. R/

3. Quelle fut la joie d'Ève lorsque tu es montée plus haut que tous les anges, plus haut que les nuées, et quelle est notre joie, douce Vierge Marie de contempler en toi la promesse de vie .R/

4. Ô Vierge immaculée, préservée du péché en ton âme, en ton corps, tu entres dans les cieux, emportée dans la gloire, sainte reine des cieux Tu nous accueilleras un jour auprès de Dieu. R/

PRÉPARATION PÉNITENTIELLE     G 323-1

KYRIE, CHRISTE, KYRIE ELEISON !

GLOIRE À DIEU          Messe des Anges

Gloria in excelsis Deo,

Et in terra pax hominibus bonae voluntatis.

Laudamus te, Benedicimus te,

Adoramus te, Glorificamus te,

Gratias agimus tibi propter magnam gloriam tuam.

Domine Deus, Rex cœlestis, Deus Pater omnipotens.

Domine Fili unigenite, Jesu Christe.

Domine Deus, Agnus Dei, Filius Patris.

Qui tollis peccata mundi, miserere nobis.

Qui tollis peccata mundi, suscipe deprecationem nostram.

Qui sedes ad dexteram Patris, miserere nobis.

Quoniam tu solus sanctus,

Tu solus Dominus,

Tu solus Altissimus, Jesu Christe.

Cum Sancto Spiritu in gloria Dei Patris.

Amen.

LECTURE de l'Apocalypse de saint Jean (11, 19a ; 12, 1-6a. 10ab))

Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit, et l’arche de son Alliance apparut dans le sanctuaire. Un grand signe apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle est enceinte, elle crie, dans les douleurs et la torture d’un enfantement. Un autre signe apparut dans le ciel : un grand dragon, rouge feu, avec sept têtes et dix cornes, et, sur chacune des sept têtes, un diadème. Sa queue entraînant le tiers des étoiles du ciel, les précipita sur la terre.  Le Dragon vint se poster devant la Femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance. Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle, celui qui sera le berger de toutes les nations, les conduisant avec un sceptre de fer. L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône, et la Femme s’enfuit au désert, où Dieu lui a préparé une place. Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait : « Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ ! »

PSAUME  44     (J.P. HERVY)    

DEBOUT, À LA DROITE DU SEIGNEUR,

SE TIENT LA REINE, TOUTE PARÉE D’OR.

Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille.

Oublie ton peuple et la maison de ton père :

Le roi sera séduit par ta beauté. R/

Il est ton Seigneur : prosterne-toi devant lui. Alors les plus riches du peuple,

Chargés de présents quêteront ton sourire. R/

Fille de roi, elle est là, dans sa gloire, 

Vêtue d’étoffes d’or ;

On la conduit, toute parée, vers le roi. R/

Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;

On les conduit parmi les chants de fête :

Elles entrent au palais du roi. R/

LECTURE de la 1ère lettre de saint Paul aux Corinthiens (15, 20‑27a)

Frères, le Christ est ressuscité d’entre les morts, lui, le premier ressuscité parmi ceux qui se sont endormis. Car, la mort étant venue par un homme, c’est par un homme aussi que vient la résurrection des morts. 

En effet, de même que tous les hommes meurent en Adam, de même c’est dans le Christ que tous recevront la vie, mais chacun à son rang : en premier, le Christ, et ensuite, lors du retour du Christ, ceux qui lui appartiennent. 

Alors tout sera achevé, quand le Christ remettra le pouvoir royal à Dieu son Père, après avoir anéanti, parmi les êtres célestes, toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance. Car c’est lui qui doit régner jusqu’au jour où Dieu aura mis sous ses pieds tous sesennemis. Et le dernier ennemi qui sera anéanti, c’est la mort, car il a tout mis sous ses pieds.

ALLELUIA    Magnificat  P22-20

ALLELUIA, ALLELUIA, ALLELUIA ...

ÉVANGILE de Jésus-Christ selon saint-Luc (1, 39-56)

En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et sa descendance à jamais ».

Marie resta avec Élizabeth environ trois mois, puis elle s’en retourna chez elle.

PROFESSION DE FOI     A 248

JE CROIS EN DIEU LE PÈRE, EN SON FILS JÉSUS CHRIST, EN L’ESPRIT CRÉATEUR,

JE CROIS EN DIEU LE PÈRE, JE CROIS EN TOI MON DIEU, MON DIEU.

1. Je crois en Dieu qui s’est fait homme,

en un seul Dieu pour tous les hommes.

À notre chair il rend la vie. Je crois en Dieu, source de la vie. R/

2. Je crois en Dieu qui croit en l’homme,

en un seul Dieu pour tous les hommes.

Sa mort nous ouvre un avenir.

Je crois en Dieu, source d’avenir. R/

3. Je crois en Dieu qui vient en l’homme,

en un seul Dieu pour tous les hommes

Et son Esprit répand l’amour.

Je crois en Dieu, source de l’amour. R/

PRIÈRE UNIVERSELLE

AVEC MARIE TA MÈRE, SEIGNEUR, NOUS TE PRIONS.

PRIÈRE SUR LES OFFRANDES

Célébrant : Priez frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice, à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Église.

SANCTUS   

LE CIEL ET LA TERRE CHANTENT SANS FIN L’ÉTERNELLE GLOIRE DU DIEU TROIS FOIS SAINT.

HOSANNA HOSANNA CHANTONS SANS FIN, HOSANNA HOSANNA LE DIEU TROIS FOIS SAINT.

La terre entière et ses habitants et les étoiles dans le firmament, tout ce qui vit au plus profond des mers chantent la gloire du Dieu de l’univers.

ACCLAMATION EUCHARISTIQUE

Corps du Christ livré pour nous.

Sang du Christ versé pour nous.

 

ANAMNÈSE          Amazing Grace !

Gloire à toi qui étais mort, gloire à toi Jésus ! Gloire à toi qui es vivant, gloire à toi ! Gloire à toi ressuscité, viens revivre en nous. Aujourd’hui et jusqu’au dernier jour.

DOXOLOGIE   C 13-18

AMEN ! AMEN ! GLOIRE ET LOUANGE À NOTRE DIEU ! (BIS)

 

NOTRE PÈRE         Rimsky-Korsakov

AGNEAU DE DIEU     AL 145

1 - Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, Prends pitié de nous Seigneur, prends pitié de nous Seigneur.

2 - Agneau de Dieu qui enlèves le péché du monde, Prends pitié de nous Seigneur, prends pitié de nous Seigneur.

DONNE-NOUS LA PAIX.

1. COMMUNION    D 56-49

TU ES LÀ PRÉSENT, LIVRÉ POUR NOUS.

TOI LE TOUT PETIT, LE SERVITEUR. TOI, LE TOUT PUISSANT, HUMBLEMENT TU T'ABAISSES.

TU FAIS TA DEMEURE EN NOUS SEIGNEUR.

1. Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons, c'est ton corps et ton sang,

Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur, tu fais ta demeure en nous Seigneur. R/

2. Par le don de ta vie, tu désires aujourd'hui reposer en nos cœurs, brûlé de charité, assoiffé d'être aimé, tu fais ta demeure en nous Seigneur. R/

3. Unis à ton Amour, tu nous veux pour toujours ostensoirs du Sauveur, en notre humanité, tu rejoins l’égaré, tu fais ta demeure en nous, Seigneur. R/

2– COMMUNION        V 565

1. La Première en chemin, Marie tu nous entraînes à risquer notre « oui » aux imprévus de Dieu, et voici qu’est semé en l’argile incertaine de notre humanité, Jésus Christ, Fils de Dieu.

MARCHE AVEC NOUS, MARIE, SUR NOS CHEMINS DE FOI,

ILS SONT CHEMINS VERS DIEU, ILS SONT CHEMINS VERS DIEU.

2. La Première en chemin, joyeuse, tu t’élances, prophète de Celui qui a pris corps en toi. La parole a surgi. tu es sa résonance et tu franchis des monts pour en porter la voix. R/

3. La première en chemin, tu provoques le signe et l’heure pour Jésus de se manifester.

Tout ce qu’Il vous dira, faites-le et vos vignes sans saveur et sans fruits, en sont renouvelées. R/

6. La Première en chemin, avec l’Église en marche, dès les commencements tu appelles l’Esprit ! En ce monde, aujourd’hui, assure notre marche. que grandisse le corps de ton Fils Jésus Christ ! R/

7. La première en chemin, aux rives bienheureuses tu précèdes, Marie, toute l’humanité. du Royaume accompli, tu es pierre précieuse, revêtue du soleil, en Dieu transfigurée. R/

ENVOI

MAGNIFICAT, MAGNIFICAT ANIMA MEA DOMINUM

1. Il s'est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse ; le Puissant fit pour moi des merveilles, Saint est son nom. R/

2. Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent . Déployant la force de son bras, il disperse les superbes. R/

3. Il renverse les puissants de leurs trônes ; il élève les humbles. Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides. R/

4. Il relève Israël son serviteur ; il se souvient de son amour, de la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. R/

5. Rendons gloire au Père tout-puissant, à son Fils Jésus Christ le Seigneur, à l’Esprit qui habite en nos cœurs dans les siècles des siècles. R/ Amen.

(Le célébrant et ceux qui l’accompagnent partent en procession avec la gerbe, vers la vedette SNSM. Les membres de l’assemblée se retournent vers la mer pour suivre « en direct » la bénédiction de la gerbe et des bateaux.)

CANTIQUE DES PAROISSIENS D’ARZON

SAINTE MÈRE DE MARIE, PAR UN MIRACULEUX SORT, VOUS NOUS CONSERVEZ LA VIE, DANS LE DANGER DE LA MORT.

1. Avec actions de grâces, Nous venons en ce saint lieu, honorer en cette place, la sainte aïeule de Dieu. R/

10. De Jésus la sainte aïeule, par un bienfait singulier, nous connaissons que vous seule nous gardiez en ce danger. R/

11. Par humble reconnaissance, nous fléchissons les genoux, adorant votre puissance, qui a paru envers nous. R/