Livret De Messe

JEUDI SAINT

Année C (Saint Luc)

14 avril 2022

IL SE DONNA ...JUSQU'À L'EXTRÊME

ENTRÉE        G 268

1. Rends-nous la joie de ton salut, que ton jour se lève. (bis)

Donne-nous ton pardon, lave-nous de tout péché, donne-nous ta grâce.

2. Oui, c’est le jour de mon Seigneur, jour de ses merveilles. (bis)

Acclamez le Seigneur, car dans son amour pour nous Dieu tient sa promesse.

4. Viennent vers nous les cieux nouveaux, la nouvelle terre. (bis)

Où l’amour du Seigneur peut remplir tous les cœurs durcis, habiter les hommes.

6. Nous étions tous dans le péché des enfants prodigues. (bis)

Mais vers toi revenus, tu nous donnes ton pardon, ta miséricorde.

PRÉPARATION PÉNITENTIELLE  G 60

SEIGNEUR, NE NOUS TRAITE PAS SELON NOS 

PÉCHÉS ! SEIGNEUR, NE NOUS JUGE PAS SELON NOS OFFENSES ! QUE DESCENDE SUR NOUS TA MISÉRICORDE.

1. Aide-nous, Seigneur, ô Dieu notre Sauveur,

Délivre-nous pour la gloire de ton nomR/

 

2. Pardonne-nous, Seigneur, tous nos péchés,

Délivre-nous pour la gloire de ton nomR/

 

3. Gloire à toi, Seigneur, dans les siècles sans fin,

Délivre-nous pour la gloire de ton nomR/

LECTURE du livre de Josué (5, 9a. 10-12,)

En ces jours-là, le Seigneur dit à Josué : « Aujourd'hui, j'ai enlevé de vous le déshonneur de l'Égypte »  Les fils d’Israël campèrent à Guilgal et célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, vers le soir, dans la plaine de Jéricho. Le lendemain de la Pâque, en ce jour même, ils mangèrent les produits de cette terre : des pains sans levain et des épis grillés. À partir de ce jour, la manne cessa de tomber, puisqu’ils mangeaient des produits de la terre. Il n’y avait plus de manne pour les fils d’Israël, qui mangèrent cette année-là ce qu’ils récoltèrent sur la terre de Canaan.

PSAUME 33    Wackenheim   

GOÛTEZ ET VOYEZ COMME EST BON LE SEIGNEUR !

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
Sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
Que les pauvres m’entendent et soient en fête ! R/

 

Magnifiez avec moi le Seigneur,
Exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
De toutes mes frayeurs, il me délivre. R/

 

Qui regarde vers lui resplendira,
Sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
Il le sauve de toutes ses angoisses. R/

LECTURE de la  deuxième lettre de Saint-Paul apôtre aux Corinthiens (5, 17-21)

Frères, si quelqu’un est dans le Christ, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né. Tout cela vient de Dieu : il nous a réconciliés avec lui par le Christ, et il nous a donné le ministère de la réconciliation. Car c’est bien Dieu qui, dans le Christ, réconciliait le monde avec lui : il n’a pas tenu compte des fautes, et il a déposé en nous la parole de la réconciliation. Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui lance un appel : nous le demandons au nom du Christ, laissez-vous réconcilier avec Dieu. Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a pour nous identifié au péché, afin qu’en lui nous devenions justes de la justice même de Dieu.

ACCLAMATION      X 10a

GLOIRE ET LOUANGE À TOI, SEIGNEUR JÉSUS !

ÉVANGILE de Jésus Christ selon saint Luc (15, 1-3. 11-32)

En ce temps-là, les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » Alors Jésus leur dit cette parabole : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : ‘Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.’ Et le père leur partagea ses biens. Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre. Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors il rentra en lui-même et se dit : ‘Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.’ Il se leva et s’en alla vers son père.

Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : ‘Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.’ Mais le père dit à ses serviteurs : ‘Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.’ Et ils commencèrent à festoyer.

Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait. Celui-ci répondit : ‘Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.’ Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier. Mais il répliqua à son père : ‘Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !’ Le père répondit : ‘Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé ! »

PROFESSION DE FOI

Symbole de Nicée-Constantinople

Célébrant : Je crois en un seul Dieu,

Assemblée : le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles :

Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.

Engendré, non pas créé, consubstantiel au Père ; et par lui tout a été fait.

Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ;

(on s’incline)Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie et s'est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce-Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.

Il ressuscita le troisième jour,

conformément aux Écritures et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père.

Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils ;

Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.

Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.

J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir. AMEN

PRIÈRE UNIVERSELLE

DIEU DE TENDRESSE, SOUVIENS-TOI DE NOUS !

PRIÈRE SUR LES OFFRANDES

Célébrant : Priez frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice, à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Église.

 

SANCTUS       AL 20          

Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur, Dieu de l’univers ! Le Ciel et la terre sont remplis de ta gloire. Hosanna au plus haut des cieux. Béni soit celui qui vient

au nom du Seigneur. Hosanna au plus haut des cieux !

 

ANAMNÈSE  C 32-05

Mort sur la croix, nous t’acclamons.

Tu es vivant, ressuscité !

Christ et Sauveur, nous attendons

ta venue dans la Gloire !

 

DOXOLOGIE   AMEN ! 

 

NOTRE PÈRE                  Proclamé

AGNEAU DE DIEU      AL 35-46_20

2. Agneau véritable, Jésus fils de Dieu, tu rassembles les hommes, Agneau de la paix.

AGNEAU DE LA PAIX, TU RASSEMBLES LES HOMMES, AGNEAU DE DIEU, PRENDS PITIÉ DE NOUS. AGNEAU DE DIEU PRENDS PITIÉ DE NOUS.

3. Agneau véritable, Jésus fils de Dieu, pain rompu pour les hommes, Agneau immolé.

AGNEAU IMMOLÉ, PAIN ROMPU POUR LES HOMMES, AGNEAU DE DIEU, DONNE-NOUS LA PAIX. AGNEAU DE DIEU, DONNE-NOUS LA PAIX.

COMMUNION     GX 53-78

À LA SOURCE DES EAUX VIVES, CONDUIS-NOUS, BERGER DIVIN, DIS LES MOTS QUI FONT REVIVRE, TA PAROLE EST NOTRE PAIN.

1. Dans le désert où tu nous mènes, qui peut te suivre, ô Jésus-Christ ? Es-tu Celui qui se révèle, quarante jours, quarante nuits ? Pour notre marche vers la terre, baptise-nous dans ton Esprit. R/

2. Nous avons faim de ta Parole, c’est notre manne d’aujourd’hui. Les mots de chair qui nous façonnent, tu les annonces par ta vie. Parle à nos cœurs de ton Royaume, présence et paix de ton EspritR/

3. Viens nous guérir de nos faiblesses et donne-nous de repartir. Nous connaîtrons le Dieu tendresse, aux fruits d’amour qu’il fait mûrir. Relève-nous, Justice appelle aux durs combats de ton Esprit. R/

ENVOI          T 25-91

JUBILEZ, TOUS LES PEUPLES, JUBILEZ POUR LE SEIGNEUR ! JÉSUS CHRIST NOUS LIBÈRE, JUBILEZ POUR LE SAUVEUR, JUBILEZ POUR LE SAUVEUR !

2. Marchez sans peur, avec Dieu redressez-vous ! Jésus Sauveur est venu briser les jougs. L’humanité retrouve une âme, Vrai temple d’hommes et de femmes. R/

4. Vivons d’amour et croyons en l’avenir,

Dieu met en nous son audace pour bâtir.

ll nous confirme dans sa force Et vers le large il nous porte. R